Saturé ? Ceinturé ? Tu cours après ta noix ?

Il arrive qu’on ait l’impression que l’on n’y arrivera pas ! Si c’est le cas, c’est OK !

Est-ce que cela t’arrive d’être totalement saturé, de ne pas savoir où tu veux donner de la tête, tu as l’impression que tu arrives le soir à la maison, puis que tu as JUSTE ENVIE DE PLEURER ?

Avoir l’esprit saturé – pour plusieurs de mes clients – c’est une problématique courante et qui nous arrive à tous. C’est la même chose pour moi hein !

Avec la technologie (écrans, messages, publicité partout), on devient saturé rapidement.

As-tu des techniques pour te permettre de palier à cette problématique ? Des outils pour donner un coup de pouce à ton système nerveux ? Arrives-tu à « PAUSER » ?

Pour la majorité d’entre nous, on est coincé sur le système sympathique qui est celui de l’action.

Et on ressemble un peu au petit écureuil qu’il y a dans l’Âge de glace, vous savez, celui qui stresse, angoisse et fait de l’anxiété à courir après sa noix en cherchant à contrôler tout ce qui se passe à l’extérieur de lui ?

On a tous à l’intérieur de soi, une pharmacie exceptionnelle mais pour arriver à y accéder, il faut donner un petit coup de pouce à notre système. Il faut apprendre à utiliser – ben oui, tu l’auras deviné – NOS TROUS DE NEZ ! LA RESPIRATION

Mais tu dois comprendre que ton système nerveux est ton meilleur ami. Si tu es constamment sur le sympathique, tu seras constamment réactif, impulsif. Tu auras l’impression d’être saturé et d’être toujours en train de courir après ta queue. Tu vas avoir l’impression que ta liste est toujours plus longue que ce que tu avais créé au départ.

Ça c’est parce que ton système nerveux est COINCÉ sur le sympathique.

Le parasympathique, c’est celui du repos, c’est celui qui te permet de te régénérer. Donc SI TU AS DEUX NARINES, tu as tout ce qu’il te faut pour revenir en zone neutre.

Je te propose de RESPIRER, Je te propose de m’appeler, pour en PARLER 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.